Mythes

Les grands mythes de l'Antiquité!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le mythe d'Osiris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nidhogg
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Mulhouse, haut rhin
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: le mythe d'Osiris   Lun 3 Sep - 12:02

premierement je m'excuse si vous en avez déja parlé mais après avoir survolé les sujets je crois bien que non.
tout comence a l'époque ou les dieux vivaientt sur terre Osiris etait le pharaon mais son pouvoir rendait Seht son frere jaloux celui-ci découpa Osiris en morceaux et les éparpilla un peu partout en égypte et prit le pouvoir mais Horus le fils d'Osiris étai coment dire.... pas tès content et vengea son pere puis aida Isis sa mere a retrouver les morceaux et Anubis lu momifia et lui rendint aissi la vit depuis Horus est le dieux de la vengence Anubis de la momification et Osiris des mort et de la réincarnation.
ahh mes bouquins de 6eme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le mythe d'Osiris   Lun 3 Sep - 19:22

Le mythe osirien

Il existe plusieurs versions du mythe osirien, dont la plus récente nous fut transmise par Plutarque. Fils de Geb et de Nout, époux d'Isis, Osiris fut roi d'Égypte. En effet, Geb, au soir de sa vie, aurait donné en partage le monde à ses deux fils, Osiris et Seth. À Osiris la Terre Noire d'Égypte, à Seth le stérile les Terres Rouges, les déserts qui entourent le Double Pays.

La légende fait d'Osiris et d'Isis, son épouse, des souverains bienfaiteurs. Osiris enseigna aux humains les rudiments de l'agriculture et de la pêche, tandis qu'Isis leur apprit le tissage et la médecine. Pendant ce temps, Seth régnait sur les contrées désertiques et hostiles ainsi que sur les terres étrangères. Jaloux de son frère, il projeta son assassinat. Pendant un banquet en l'honneur d'Osiris, Seth offrit à l'assistance un magnifique coffre, jurant de le céder à celui qui l'emplirait parfaitement. Quand vint le tour d'Osiris, qui fut le seul à y parvenir, Seth fit refermer et sceller le coffre, tandis que ses complices chassaient les invités et tenaient Isis à l'écart... Seth jeta le coffre dans le Nil, qui l'emporta dans la Méditerranée. Osiris mourut noyé.

Après l'assassinat de son époux, Isis se mit à la recherche de son corps. Elle le retrouva à Byblos, au Liban, d'où, après maints stratagèmes, elle le ramena en Égypte pour l'enterrer et le pleurer. Seth finit par découvrir le tombeau, sortit le corps du caveau et le dépeça en quatorze (ou seize) morceaux qu'il dispersa dans le Nil. Isis, l'épouse et veuve fidèle, retrouva les lambeaux du corps de son bien-aimé, sauf le phallus, avalé par un poisson. Elle le reconstitua en argile, puis elle entreprit de rassembler le corps meurtri de son défunt mari, avec l'aide de sa sœur Nephtys. Elle embauma le cadavre, assistée par Anubis, lui redonnant une dernière étincelle de vigueur. Lorsqu'il fut ranimé temporairement par Isis, qui lui insuffla la vie, Osiris put la féconder. Elle lui donna un fils, Horus, « Le vengeur de son Père », qui combattit son oncle Seth dans des joutes interminables. Le tribunal des dieux finit par trancher : Horus entra en possession de son héritage et occupa le trône d'Égypte, comme Pharaon après lui.

Reconstitué par les rites de l'embaumement, Osiris devint la première momie, Ounen-Néfer (« L'éternellement beau ») car protégé de la putréfaction, et revint à la vie telle la terre d'Égypte elle-même après chaque inondation. Devenu le dieu des morts et le Seigneur de l'Au-delà, il transforma son royaume en champs fertiles, les champs d'Ialou. Depuis, il préside le tribunal divin pendant la pesée du cœur, avec l'aspect que nous lui connaissons, les bras croisés sur la poitrine, portant la couronne Atef, momifié et gainé dans un linceul de lin ne laissant paraître que sa tête et ses mains nues qui tiennent les insignes de sa royauté sur le monde des « Occidentaux ». « Juge suprême des âmes », il accorde aux défunts la vie éternelle ou au contraire la leur refuse et les condamne au néant.
Revenir en haut Aller en bas
 
le mythe d'Osiris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Info] Contexte du mythe d'Isis et les Sept Scorpions.
» Mythe et Dieu
» Le déluge entre mythe et réalité
» Le Mythe d’ Osiris…
» Le mythe du jardin d'Eden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythes :: Le Nil :: Mythes-
Sauter vers: