Mythes

Les grands mythes de l'Antiquité!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 declin de l'ere pharaonique de l'Egypte antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danaé
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : nord ouest
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: declin de l'ere pharaonique de l'Egypte antique   Dim 23 Sep - 0:40

je decouvr de jours en jours les peripeties Pharaonnique tongue LOL,et j'etait surprise de pouvoir faire un trait d'union entre cette civilisation perdue et la grece puis la rome antique .Mais j'ai mieux compris en lisant ce qui suit .J'ai eu envie de partager ces textes avec vous ,ayant les meme centre d'interret ,j'espere avoir eu raison de vous mettre ce post :
L'époque saïte ( de 666 à 524 av. J.-C.).



Période de Renaissance pour l'Égypte. Elle s'appuie sur des mercenaires étrangers protégeant le pays à l'extérieur et maintenant l'ordre à l'intérieur. Les pharaons de la XXVI° dynastie réorganisent l'administration et essayent de revenir aux conceptions du passé sur les plans religieux et artistiques.

En 666 av. J.-C.: la XXVI° dynastie:

Née bien avant la retraite de Tanoutamon à Napata: lors de la 2° campagne assyrienne contre l'Égypte, le dynaste saïte Nékao avait accepté la suzeraineté d'Assourbanipal qui a voulu favoriser ses aspirations à la royauté pour mieux s'assurer le contrôle de l'Égypte.

En 663 av. J.-C., réfugié en Syrie, Psammétique I, repart à la conquête du Delta. Il assoie son pouvoir sur le Nord de l'Égypte. Il fait adopter sa fille Nicotris comme Divine Adoratrice, il confère de larges pouvoirs au gouverneur placé par lui à Edfou et à un fidèle monarque d'Héracléopolis, assurant ainsi son emprise sur la Haute-Egypte. Il ouvre l'Égypte aux Grecs, les incorporent à son armée et leur accorde des concessions dans le Delta.

En 609 av. J.-C., Nékao II allié à l'Assyrie pour s'opposer à la Babylonie, bat Juda à Meggido, soumet la Syrie, seulement il est défait par Nabuchodonosor à Karkémich (605).Par la suite, il incitera ses voisins à s'allier contre Babylone.

En 594 av. J.-C., Psammétique II fait une expédition au Soudan jusqu'à la Troisième Cataracte. En Asie il inspecte ses alliés (589).

En 588 av. J.-C., Apriès reprend la politique de Nékao II et fait le blocus maritime de Tyr, allié de la Babylonie.

En 570 av. J.-C., le peuple s'indigne contre le roi et s'en désolidarise à cause d'une désastreuse campagne en Cyrénaïque. Apriès se retrouve confronté à son général Amasis lors d'une guerre civile, Apriès y sera tué.

En 568 av. J.-C., Amasis prend le pouvoir. Il clôt le conflit de Cyrénaïque et épouse une femme grecque de Cyrène. C'est à lui que l'on devrait, selon Hérodote, l'invention de l'impôt sur le revenu.

En même temps, les Perses étendent leur domination sur le Moyen et le Proche-Orient. Ils ont soumis les royaume de l'Asie antérieure et arrivent en Égypte au moment où Psammétique II prend le pouvoir (526). Il est battu à Péluse (525), ensuite les Perses envahissent tout le pays.

dynasties indigènes (de 524 à 333 av. J.-C.).


L'Égypte est envahie par des étrangers pour la 2° fois de son histoire. Cette occupation unifie le pays dans la lutte pour la libération. Le soulèvement qui suit aboutira à l'indépendance d'une Égypte qui succombera environ 60 ans après devant le retour des mêmes envahisseurs.

En 524 av. J.-C.: Première domination perse (XXVII° dynastie):

Cambyse est souple comme son père Cyrus l'était envers les autres peuples qu'il avait soumis.

En 522 av. J.-C., Darius I° se consacre au développement économique et à l'exploitation des richesses naturelles de l'Égypte. Il y introduit la monnaie. Des révoltes éclatent, les Égyptiens essaient de se soulever (486) après la victoire des Grecs contre les Perses à Marathon (490).

En 484 av. J.-C., Xerxès mate la révolte contre laquelle son père n'avait pas pu intervenir.

En 464 av. J.-C., Artaxerxès prend le pouvoir. une 2° révolte éclate (460) plus dure à réprimer à cause de l'aide venue d'Athènes. La paix gréco-perse de 449 ramène le calme en Égypte.

En 424 av. J.-C., Darius II arrête les querelles dynastiques des Perses. En 413, une 3° révolte éclate, commandée par Amyrtée, elle aboutira en 405.

En 405 av. J.-C.: XXVIII° dynastie:

Libérateur de l'Égypte Amyrtée représente à lui seul cette dynastie.

En 399 av. J.-C.:

Amyrtée est détrôné par Néphéritès I°, fondateur de la XXIX° dynastie. Les souverains de cette dynastie tentent de retarder le retour offensif des Perses.

En 380 av. J.-C.:

Nectanébo I° prend le pouvoir et organise une coalition contre les Perses.

En 362 av. J.-C., Téos tente de marcher sur la Perse avec l'aide des hoplites et du roi de Sparte Agésilas; mais il connaît une mésaventure semblable à celle d'Apriès.

En 360 av. J.-C., Téos meurt en exil et son rival Nectanébo II prend le pouvoir. Il continue l'oeuvre du fondateur de la dynastie. Les derniers rois indigènes veulent renouer avec un passé brillant. L'Égypte se verra de nouveau submergée par la puissance perse. Battu par Artaxerxès II Ochos, Nectanébo II s'enfuit en Haute-Egypte et y règne 2 ans avant que le pays soit complètement soumis.

En 342 av. J.-C.: Seconde domination perse:

Période d'occupation étrangère achevant la désagrégation de l'ancien royaume des pharaons. Quelques insurrections éclatent et ne peuvent aboutir. L'Égypte, épuisée et lasse, ne peut plus se libérer.

En 333 av. J.-C., l'Égypte implore le secours d'Alexandre le Grand qui a vaincu Darius III et l'accueille avec enthousiasme.



Époque grecque (de 333 à 30 av. J.-C.).



L'Égypte devient méditerranéenne. Elle devient colonie docile des Grecs, puis des Romains qui respectent les façons anciennes des Égyptiens. L'édit de Théodose, en 383 av. J.-C., fait disparaître tout ce qui pouvait subsister de la vieille civilisation égyptienne.

En 333 av. J.-C.: Alexandre le Grand et ses successeurs:

Il est accueilli en Égypte comme un sauveur. Alexandrie est fondée en 331 av. J.-C., Alexandre devient protecteur de la religion. Ensuite il part faire des campagnes en Asie et Ptolémée se voit confier l'administration du pays.

En 323 av. J.-C., Alexandre meurt à Babylone, son frère Philippe Arrhidée prend le pouvoir.

En 317 av. J.-C., Philippe est assassiné, Alexandre AEgos, fils posthume d'Alexandre le Grand et de Roxane, devient roi en titre.

En 311 av. J.-C., mort d'Alexandre AEgos.

En 311 av. J.-C.: Dynastie lagide:

Ptolémée qui administrait le pays au nom des successeurs d'Alexandre le Grand prend le pouvoir (306) sous le nom de Sétepenrê Mériamon Ptolémée Sôter. Il agrandit son royaume avec Cyrène, la Syrie, la Coelé-Syrie et la Palestine.

La civilisation grecque est à son apogée en Égypte sous son règne et celui de son successeur Ptolémée II Philadelphe (285-246).

En 246 av. J.-C., Ptolémée III Evergète, fils de Philadelphe, poursuit la tradition de ses prédécesseurs, mais la première partie de son règne est troublée par des conflits avec les Séleucides.

En 221 av. J.-C., Ptolémée IV Philopator perd puis regagne les villes de Palestine et de Syrie conquises par ses devanciers. Cependant son règne est souillé par des meurtres dans sa propre famille.

En 203 av. J.-C., Ptolémée V Épiphane monte sur le trône encore très jeune. Il se fait introniser à Memphis selon les rites anciens. L'Égypte perd des villes mais la Syrie est rendue à Épiphane à titre de dot pour Cléopâtre I, fille d'Antiochus, lors de leur mariage.

En 181 av. J.-C., le règne de Ptolémée VI Philométor est troublé par une invasion d'Antiochus et des différends avec son frère, futur Ptolémée VIII, proclamé roi à Alexandrie (170) alors que philométor se bat contre les Séleucides. En 163 av. J.-C., la paix s'établit entre les 2 frères.

En 143 av. J.-C., Ptolémée VII Eupator, fils de Philométor, est égorgé sur ordre de Ptolémée VIII Evergète II qui réunit ses possessions à la couronne d'Égypte en épousant sa demi-soeur Cléopâtre II. Son remariage avec Cléopâtre IV provoque une émeute, il est obligé de se réfugier à Chypre (130-127) , pendant ce temps Cléopâtre II est proclamée reine d'Égypte.

En 116 av. J.-C., Ptolémée IX Sôter II (ou Lathyre) sera exilé à Chypre. Dépossédé de sa couronne (107) par sa mère Cléopâtre IV au profit de son frère Ptolémée X Alexandre III, il remontera sur le trône à l'expulsion de ce dernier (88). Il envahit Thèbes et la livre à ses soldats.

En 80 av. J.-C., Ptolémée XII Aulète, fils de Sôter II, est amené au pouvoir après des meurtres perpétrés par le peuple sur la famille royale. Il est chassé d'Alexandrie et ne peut rentrer qu'avec l'aide de Gabinius, gouverneur romain de Syrie. La porte est ouverte à l'ingérence romaine.

En 51 av. J.-C., Ptolémée XIII Néos Dionisos et Cléopâtre VII sa soeur et épouse succèdent à leur père sous la tutelle du Sénat romain représenté par Pompée. Cléopâtre aide Pompée dans sa lutte contre César (49), puis s'associe à la fortune de César après la bataille de Pharsale (48). Devenue veuve de Néos Dionisos qui luttait contre César, elle épouse son second frère Ptolémée XIV l'Enfant qu'elle fera assassiner quelques temps plus tard.

Après la mort de César (44), et la bataille de Philippes (42) qui rend Antoine maître de l'Orient, elle le subjugue de la même manière que César, elle obtient la Phénicie, la Syrie, une partie de la Cilicie, Chypre, l'Arabie des Nabatéens. Elle obtient d'Antoine qu'il reconnaisse les droits à la couronne de son fils Césarion, conçu de César.

En 30 av. J.-C., la bataille navale d'Actium, perdue par Antoine suivie de l'invasion de l'Égypte par les légions d'Octave, anéantit les ambitions de Cléopâtre. Antoine se suicide la croyant morte. Elle donne Alexandrie au nouveau vainqueur ayant vainement essayer de le séduire et se suicide à son tour.



L'Égypte est devenue romaine mais n'est pas une province comme les autres. Elle est directement mise sous l'autorité de l'empereur représenté par un préfet à cause de son importance économique et géographique. Elle subira le contrecoup de toutes les vicissitudes de l'empire , aagitée de temps en temps par quelques révoltes énergiquement réprimées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasec.spaces.live.com/?_c11_BlogPart_BlogPart=blogview&_c
Invité
Invité



MessageSujet: Re: declin de l'ere pharaonique de l'Egypte antique   Dim 23 Sep - 22:14

toujours tres passionnant
Revenir en haut Aller en bas
 
declin de l'ere pharaonique de l'Egypte antique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nom de l'Egypte antique
» Les étranges oiseaux et hieroglyphes de l'Egypte antique
» Egypte: une reine sort de l'anonymat
» L'Egypte interdit "définitivement" l'excision.
» Gizeh en 3D: une nouvelle exploration de l'Egypte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythes :: Le Nil :: Divers-
Sauter vers: