Mythes

Les grands mythes de l'Antiquité!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les neufs mondes/Yggdrasill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les neufs mondes/Yggdrasill   Lun 24 Mar - 22:59



Ljosalfaheim ou Alfaheim (Le monde des Alfes de lumière)
Asgard (Enclos-des-Ases)
Vanaheim (Terre-des-Vanirs)
Jotunheim (Monde-des-Géants)
Midgard (l'Enclos-du-Milieu)
Muspellheim ou Muspell (Terre de désolation)
Niflheim (Demeure-du-Brouillard)
Svartalfaheim (Monde des Alfes Noirs)
Helheim ou Hel (Demeure-de-Hel)


Yggdrasill



1° Les neuf mondes – Le frêne Yggdrasil était le support de l’univers. Selon la mythologie scandinave, ses branches soutenaient les neuf mondes, qui se divisaient en trois grandes zones (de la plus élevée à la plus basse.).

- Premier niveau, Asgard, Vanaheim et Lightalfaheim : Asgard était le monde des dieux Ases, Vanaheim celui des dieux Vanes. Ces deux races de dieux s’étaient un temps fait la guerre, puis avaient décidé de conclure une trêve.

Lightalfaheim était le monde des Elfes de lumière (ou Alfes.), des créatures considérées comme des divinités mineures, associées à la nature. Les Elfes étaient des être plus petits que les humains, mais plus intelligents et plus malins qu’eux.



- Deuxième niveau, Midgard, Jötunheim et Svartalfheim : Midgard était le monde des humains, et était relié à Midgard par le pont arc-en-ciel Bifrost. Composé de feu rouge, d'eau verte et d'air bleu, c’était le dieu Heimdall qui en avait la garde.
Jötunheim le monde des Géants de glace. Ce monde leur avait été laissé par Odin et ses frères lors de la création du monde. Ils vivaient dans la forteresse d’Utgard, faite de neige et de glaçons.
Enfin, Svartalfheim était le monde des Elfes noirs, qui étaient bien moins bienveillants que leurs homologues. Ce monde était parfois confondu avec le monde des Nains, Nidavellir.

- Troisième niveau, Muspellheim, Niflheim et Helheim : Muspellheim était le monde des Géants de feu, gardé par Surt et sa femme, Sinmore.

Helheim était le monde des morts, domaine de la déesse Hel. La rivière Gjoll, issue de la source Hvergelmir, empêchait quiconque pénétrait dans ce monde dans ressortir. En outre, Gnipahellir, l’entrée de Helheim, était gardée par Garm, un chien monstrueux, doté de quatre yeux, vivant dans la caverne Gnipa. Et le pont menant au monde des morts, surplombant la rivière Gjoll, était gardé par Modgud, la ténébreuse vierge. Enfin, le Géant Hraesvelg (‘mangeur de cadavres’.) était assis sur le bord de ce monde, surplombant Helheim. Prenant la forme d'un aigle, lorsqu’il battait des ailes, il créait ce souffle glacial en provenance du royaume des morts.

Pour finir, Niflheim était le monde de la glace et des brumes (un monde parfois confondu avec Helheim, tant ils sont ressemblants.). Niflheim était le lieu de résidence de Nihdögg (qui était soit un serpent, soit un dragon, selon les sources.). Cette créature monstrueuse dévorait des cadavres pour survivre, et rongeait continuellement une des trois racines de l’Yggdrasil. Niddhög voulait détruire Yggdrasil, mais n’était pas le seul : d’autres dragons (Graback, Grafvolluth, Goin et Moin.) s’y attaquaient aussi.



2° Les trois racines – Sur cet arbre colossal, l’on pouvait rencontrer Ratatosk, un écureuil qui rapportait à l’aigle Vedrfölnir (situé au sommet de l’Yggdrasil.) les moqueries de Nihddög (situé tout en bas.). On pouvait aussi y rencontrer d’autres animaux de moindre importance : un coq, un faucon, quatre cerfs et la chèvre Heidrun.

L’Yggdrasil soutenait les neuf mondes, et était soutenu par trois racines : la première se trouvait à Jötunheim, à côté du puits de la connaissance, gardé par le géant Mimir le sage. La seconde se trouvait à Niflheim, prés de la source Hvergelmir, et était sans cesse rongée par Nidhögg. La dernière se trouvait à Asgard, prés du puits d'Urda, gardé par les trois Nornes.


La première, Urda, voyait le passé ; la seconde, Verdandi, voyait le présent ; la troisième, Skuld, voyait le futur. Ces dernières assignaient aux hommes leur destinée. Ces dernières mélangeaient de la boue à l'eau du puits (si sacré qu’il était interdit d’y boire.), afin de soigner la racine rongée par Nidhögg.

Mais tous savaient que l’arbre était condamné, que Niddhög parviendrait à ses fins. Alors arriverait Ragnarök, la bataille de la fin du monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les neufs mondes/Yggdrasill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les neufs mondes dans la tradition nordique
» les 9 mondes d'Yggdrasill
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» Pierre Lagrange, La guerre des mondes a-t-elle eu lieu?
» les six mondes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythes :: Le Walhalla :: Divers-
Sauter vers: