Mythes

Les grands mythes de l'Antiquité!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Héphaistos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Héphaistos   Jeu 27 Mar - 11:43

HEPHAISTOS



Héphaistos dont le nom semble formé de deux racines grecques signifiant: allumer et foyer, personnifie le feu, celui qui tombe du ciel.
Il est habituellement représenté sous les traits d'un forgeron boiteux, mais il est d'abord un inventeur divin et un créateur d'objets magiques. Dès Homère, son nom est utilisé par métonymie pour désigner le feu.
Héphaïstos est unanimement présenté comme le fils d'Héra, mais il n'est pas clair qu'il ait eu un père. Homère en fait le fils de Zeus et Cinéthon celui de Talos, un Géant de bronze, mais dans la version majoritaire, Héra, jalouse du fait que Zeus ait engendré seul Athéna, et pour lui montrer qu'elle pouvait se passer de lui, engendre seule Héphaïstos. Lorsqu'elle lui donne le jour, elle le trouve si boiteux qu'elle le jette en bas de l'Olympe. Il tombe alors dans la mer et est recueilli par Thétis et Eurynomé, qui l'élèvent pendant neuf ans, à l'insu de tous, dans une grotte de l'île de Lemnos, où il fait son apprentissage d'artisan en façonnant des bijoux. Pour se venger de sa mère, Héphaïstos fabrique un trône d'or aux bras articulés, qui emprisonne quiconque s'y assoit, et l'envoie dans l'Olympe en guise de présent . Héra s'y installe imprudemment et se trouve immobilisée, sans que nul ne sache comment la délivrer. Les dieux confient d'abord à Arès le soin d'aller chercher Héphaïstos, en vain. Enivré par Dionysos, Héphaïstos se laisse fléchir et revient dans l'Olympe délivrer sa mère. Zeus, soulagé, propose au dieu forgeron d'exaucer l'un de ses vœux : sur le conseil de Poséidon, Héphaïstos demande la main d'Athéna – requête à laquelle, visiblement, il n'est pas donné suite ; de son côté, Dionysos, auréolé de sa réussite, obtient d'entrer dans l'assemblée des dieux.

Une autre légende se rattache à l'infirmité du dieu : Héphaïstos prend le parti de sa mère lors d'une querelle entre Zeus et celle-ci ; il reproche à son père de l'avoir laissée suspendue dans les airs, une chaîne d'or au poignet et une enclume à chaque cheville. Furieux, Zeus saisit Héphaïstos par un pied et le précipite du haut de l'Olympe. La chute du dieu dure une journée entière ; il atterrit sur l'île de Lemnos, dont les habitants, les Sintiens, le recueillent et le soignent. Le récit semble contradictoire avec celui où Héra se débarrasse d'Héphaïstos de la même façon, mais il pourrait s'agir de deux incidents séparés.


D'ailleur, on dit que de Lemnos, l'île volcanique, qui fut, après sa deuxième chute de l'Olympe, la résidence terrestre d'Héphaistos ( Prométhée viendra y dérober le feu ) et ou il travaille les métaux assisté par les Cabires, le dieu émigra d'abord dans l'archipel, également volcanique des îles Lipari, puis à titre définitif en Sicile

Ses créations :

Très habile dans son art, Héphaïstos façonne des armes remarquables, comme celles d'Achille, dont le bouclier offre une représentation parfaite du monde, celles de Memnon, la cuirasse de Diomède ou encore les cnémides d'Héraclès. Il fabrique aussi :

- la ceinture d'Aphrodite,
- le char du Soleil,
- le palais des dieux sur l'Olympe,
- Pandore, la première femme,
- le trident de Poséidon,
- les flèches d'Artémis et d'Apollon,
- le collier d'Harmonie,
- le trône de Zeus et d'Héra,
- le foudre et l'égide de Zeus,
- le sceptre de Pélops, etc.

Héphaïstos prend part à la Gigantomachie et combat armé du feu dévorant : il tue ainsi Mimas en le recouvrant de fer en fusion. Il se range aux côtés des Achéens dans la guerre de Troie. Lorsqu'au début de l'Iliade Zeus et Héra se querellent parce que le roi des dieux a promis à Thétis d'avantager les Troyens, Héphaïstos détend l'atmosphère en remplaçant Ganymède dans son office d'échanson : voyant le dieu boiteux prendre la place du gracieux jeune homme, les dieux éclatent tous d'un rire inextinguible. Il intervient rarement dans la bataille, si ce n'est pour secourir Idaios, l'un des fils de son prêtre Darès, menacé par Diomède. Par la suite, à la demande de Thétis, il sauve Achille des eaux du Scamandre en assèchant par ses flammes le dieu-fleuve.

Il est associé dans certaines versions du mythe à la naissance d'Athéna : d'un coup de sa hache de bronze, il fait jaillir la déesse toute armée du crâne de Zeus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Héphaistos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le secret du mystérieux disque de Phaistos enfin percé ?
» Les celtes toujours dans le druidisme ?
» Le Disque de Phaïstos
» Mon jardin secret
» Le secret du mystérieux disque de Phaistos enfin percé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythes :: L'Olympe :: Dieux/Déesses-
Sauter vers: