Mythes

Les grands mythes de l'Antiquité!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Freyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shirgen
Prêtre
Prêtre
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 30
Localisation : Nîmes. AUX CHIOTTES MARSEILLE
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Freyr   Mer 21 Jan - 6:59

Freyr, ou Frey, est le dieu de la vie et de la fertilité dans la mythologie nordique.

Freyr est frère de Freyja, la déesse de l'amour et fils de Njörd. C'est le chef de file des Vanes, la deuxième famille divine. Il dispose de la pluie et du soleil, ainsi que des moissons.

Il profita un jour de l'absence d'Odin pour utiliser son trône, ce qui lui permit de voir toute la terre. Il découvrit alors la géante Gerd, dont il tomba amoureux. Mais pour obtenir sa main, il dut mettre en gage son épée. Malheureusement l'épée de vie, qui avait le pouvoir de combattre seule, fut perdue à jamais. Il utilisa par la suite une puissante épée en bois de cerf qui lui permis de terrasser plus d'un géant, mais qui ne lui permettra pas de vaincre Surt le jour du Ragnarök.

Dans le monde scandinave, Freyr est souvent représenté comme un homme barbu, aux attributs virils disproportionnés.

C'est un personnage, sous la graphie « Froh », de L'Or du Rhin de Richard Wagner.

Adam de Brême

L'une des plus anciennes sources écrites de l'époque pré-chrétienne sur les pratiques religieuses en Scandinavie est le Gesta Hammaburgensis Ecclesiae Pontificum d'Adam de Brême. Écrit aux alentours de 1080, Adam clamait avoir eu accès à des chroniques de première mains sur les pratiques païennes en Suède. Il y évoque Freyr sous le nom latin Fricco et mentionne qu'une idole à son effigie érigé à Skara fut détruite par un missionnaire chrétien. Sa description du Temple d'Uppsala nous donne certains détails sur ce dieu.

In hoc templo, quod totum ex auro paratum est, statuas trium deorum veneratur populus, ita ut potentissimus eorum Thor in medio solium habeat triclinio; hinc et inde locum possident Wodan et Fricco. Quorum significationes eiusmodi sunt : 'Thor', inquiunt, 'praesidet in aere, qui tonitrus et fulmina, ventos ymbresque, serena et fruges gubernat. Alter Wodan, id est furor, bella gerit, hominique ministrat virtutem contra inimicos. Tertius est Fricco, pacem voluptatemque largiens mortalibus'. Cuius etiam simulacrum fingunt cum ingenti priapo.

Gesta Hammaburgensis 26, Waitz' edition



Dans ce temple, complètement revêtu et orné d'or, les gens y idolâtrent les statues de trois dieux, sagement disposés, le plus puissant d'entre-eux, Thor, occupant un trône au centre de la pièce; Wotan et Frikko prennent place de chaque côté. La signification de ces dieux va comme suit : Thor, disent-ils, préside sur l'air, gouvernant le tonnerre et la foudre, les vents et les pluies, le temps clément et les récoltes. Le second, Wotan - qui est le furieux - apporte la guerre et impute à l'homme la force contre ses ennemis. Le troisième est Frikko, qui accorde la paix et le plaisir aux mortels. Ils le présente avec son attrait, un immense phallus.

Gesta Hammaburgensis 26, Traduit par FriedrichUlven



Plus tard, dans ses chroniques, Adam déclare que lorsqu'un mariage est célébré, une libation était offerte à l'image de Fricco. Cette association au mariage, à la paix et au plaisir, identifie clairement Fricco comme étant un dieu de la fertilité.

Les historiens sont divisés sur la fiabilité des chroniques d'Adam. Tandis qu'il est très près dans le temps des événements qu'il décrit, il semble clairement suivre un agenda mettant l'emphase sur le role de l'Archevêché de Hambourg-Brême dans la christanisation de la Scandinavie. Sa chronologie de la christianisation de la Suède entre en conflit avec d'autres sources, comme les inscriptions runiques, et les évidences archéologiques ne confirment en rien la présence d'un grand temple à Uppsala. Cependant, l'existence d'une idole phallique a été confirmé en 1904 grâce à une trouvaille à Rällinge dans le Södermanland.

Freyr: orthographe Norroise. Frey, Frei, Frô, Friko: orthographe germanique.


Le dieu Freyr et son sanglier Gullinbursti

_________________
Un petit clic sur http://ranconnayre.miniville.fr 1 fois par jour serait sympa^^
Pour up l'industrie http://ranconnayre.miniville.fr/ind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Freyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Invocations, prières, chants à Freya
» Frosblòt, rite de Freyr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythes :: Le Walhalla :: Dieux/Déesses-
Sauter vers: