Mythes

Les grands mythes de l'Antiquité!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES AGES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hécate
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 34
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: LES AGES   Lun 9 Juil - 16:35

Le mythe des races métalliques ou mythe des âges de l'humanité est un récit anthropogonique de la mythologie grecque qui fait pendant au mythe prométhéen.

Il est rapporté pour la première fois par Hésiode, dans les Travaux et les Jours (VIIIe siècle av. J.-C.), et repris ensuite par de nombreux autres poètes


Le mythe hésiodique
Le poète distingue cinq races d'humains successives, dans lesquelles l'existence, d'abord idéale, se dégrade progressivement. Chacune de ces races est créée par les dieux de l'Olympe, et vient à s'éteindre après un temps déterminé.

La race d'or est créée lorsque Cronos règne encore au ciel :
« Ils vivaient comme des dieux, le cœur libre de soucis, à l'écart et à l'abri des peines et des misères : la vieillesse misérable sur eux ne pesait pas ; mais, bras et jarret toujours jeunes, ils s'égayaient dans les festins, loin de tous les maux. Mourants, ils semblaient succomber au sommeil.

Ceux-là vivent des récoltes que la terre donnait d'elle-même et, après leur mort, sont changés par Zeus en « bons génies de la terre, gardiens des mortels, dispensateurs de la richesse ».
La race d'argent, parce qu'elle se montre coupable d’hybris, connaît le mal et la douleur : « Ils ne savaient pas s'abstenir entre eux d'une folle démesure. » Elle fut finalement ensevelie par Zeus, courroucé de ne les voir rendre aucun hommage aux dieux.

La race de bronze est une race guerrière, « fille des frênes, terrible et puissante » : également coupable d’hybris, elle finit par s'anéantir elle-même.
La race des héros, « plus juste et plus brave », est celle des demi-dieux engendrés par les immortels venus s'unir avec les mortelles. Leurs histoires sont racontées dans les épopées antiques ; les plus méritants sont placés par Zeus dans les Îles des Bienheureux.
La race de fer, actuelle, « [trouvera] encore quelques biens mêlés à [ses] maux ». Elle annonce pourtant une race future, où :
« (...) l'hôte ne sera plus cher à son hôte, l'ami à son ami, le frère à son frère, ainsi qu'aux jours passés. À leurs parents, sitôt qu'ils vieilliront, ils ne montreront que mépris : pour se plaindre d'eux, ils s'exprimeront en paroles rudes, les méchants ! et ne connaîtront même pas la crainte du Ciel. »

Indignées, Aidos et Némésis quitteront alors la terre pour se réfugier dans l'Olympe, laissant l'humanité seule avec ses souffrances.

Autres versions du mythe

Ovide, dans ses Métamorphoses, ne cite pas cinq races mais quatre âges successifs : âge d'or, d'argent, de bronze et de fer.


Interprétations
Plus que le métal dont ils sont faits (car rien ne précise dans les textes que ces hommes sont réellement métalliques), les vertus qui président à leur façon de conduire leur vie, la façon dont se répartissent diké, c'est-à-dire « Justice » (qui est aussi une déesse) et hybris, c'est-à-dire « Démesure » (au sens de rivalité avec les dieux, ou de comportement déraisonnable : la race de bronze, par exemple, ne cessait de guerroyer) dans leur vie détermine leur sort dans la vie future. Chez les hommes de la race d'or comme chez ceux de la race d'argent, c'est la justice qui oriente leur vie en sorte que, après leur mort, les uns comme les autres deviendront des daimones (esprits intermédiaires entre les dieux et les hommes). On peut comprendre cette détermination comme une forme de prédestination ou comme un accès possible à une forme de sainteté. Le mythe est alors une forme de compréhension de l'humanité et du projet de dépasser le sort commun à sa qualité d'être périssable.

_________________
Un petit clik sur ma ville une fois par jour....
http://colleen-city.miniville.fr

C'est qui la reine des cartes??????? Hein????

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythes.forum-2007.com
nidhogg
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Mulhouse, haut rhin
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: LES AGES   Sam 8 Sep - 11:41

quand j'ai vu le titre j'me suis dit que ce serai bien mais en fait j'ai pas lu..... trop long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hécate
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 34
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: LES AGES   Sam 8 Sep - 13:00

y a aucun souci c'est toi qui gère tes lectures ; par contre stp évite de poster ce genre de trucs dans les posts "sérieux" car par exemple ici, tu n'apportes pas d'infos supplémentaires sur les âges.

C'est valable pour tout le monde ( tu n'es pas le seul ) et dans les autres posts "sérieux". Je juste que dans ce genre de section, on évite le remplissage pour ne rien dire!

_________________
Un petit clik sur ma ville une fois par jour....
http://colleen-city.miniville.fr

C'est qui la reine des cartes??????? Hein????

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythes.forum-2007.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LES AGES   Sam 8 Sep - 14:05

t aurai du lire ses tres interresant bravo hécate
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES AGES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES AGES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La femme vue par les peintres au cours des ages.
» Le blason d'après les sceaux du Moyen-Âge
» "Pourquoi écrit-on sur les tables et les murs?"
» La femme à travers l'art
» LES TRESORS DE PICSOU, 244 pages de BD castOr ! 4,90 euros.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythes :: L'Olympe :: Héros et mythes-
Sauter vers: