Mythes

Les grands mythes de l'Antiquité!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Légendes et contes Egyptiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danaé
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : nord ouest
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Légendes et contes Egyptiens   Lun 23 Juil - 23:52

Voici si pour j'espere votre plus grand plaisir des resumés de "légendes et contes des Pharaons" un livre de la serie des "legendes et contes" de l'edition Gründ.Ce n'est pas une plagia puisque chaque chapitre represente plusieurs page donc j'ai du faire des resumé,quand au sens je ne peut que le respecté mais avec mes phrase evidement.

dans les temps anciens,dans l'Egypte antique....

....aux temps où les hommes écrivaient avec des dessins et des scriptes ,dans une époque où d'un immense desert se dressa un royaume glorieux et prospère.Un temps où on pouvait admirer des monuments erigés de la main et du sang des hommes :les pyramides.Dans ce pays lointain et reculé reignaient de puissants Pharaons qui vivaient dans de magnifiques palais de briques precieuses et édifiaent d'immense temples pour y celebrer le culte de Ré ,le dieu soleil.Les gens croyaient que Rê était le souverain seigneur du monde et que son pouvoir magique reignait sur et sous la terre,sur et sous les eaux.Ils croyaient aussi que Rê ,le tout puissant,était 'ancetre de tous les pharaons qui après leur mort prenait place dans la barque d'or du soleil et voguaient vers les cieux eternellement le jour et la nuit.

Notre histoire commence aux jours où la gloire de l'ancienne Egypte pâlit,où sa longue histoire touche à sa fin,où ses ans et ses jours sont comptés.Sur l'Egypte rignait alors le dernier rameau d'une derniere lignée de glorieux pharaons qui avaient dirigés le pays depuis plus de trois mille ans,la reine des rois ,la belle et sage Cléopâtre.Celle - ci avait un fils : Ptolomée Césarion.Alors qu'il avait 13 ans,il fut a faire une croisiere sur le Nil avec entre autre sa mere et le scibe de celle -ci ,le plus savant sage d'Egypte.Le fils de Cléopâtre doit se preparer au dur destin de souverain.Et c'est pourquoi la sage reine fit cette demande au viel homme:
Scribe fidele,écoute mes parole.Pendant notre voyage tu sera le prcepteur de mon fils,qu'il devienne un homme sage courageux mur et avisé.Et chaque jour dés que se montrera dans les cieux le vaisseau du tout puissant Rê,le Dieu-Soleil,tu conteras au prince un glorieux épisoode de notre histoire,épisode que tu choisiras toi-même,afin de lui transmetre un peu chaque jour le recit de l'histoire des brillants jours de la merveilleuse epoque que fut celle de notre royaume.Car helas,soupira la reine,qu'ils sont loins,ces temps glorieux!Seul le Nil ,père des eaux,sous le ciel bleu et brulant du soleil de Rê,dans l'ardent desert qui entoure cette vallée ,survit aux siecles passés.

- Oui puissante Reine.Notre pays est eternel!repris le scribe.Je vais raconter notre histoire au prince.J'ai étudié les papyrus les plus anciens,j'ai dechiffré les hiéroglyphes qui couvrent les murs de nos temples;je lui transmetrais chaque jour l'histoire de ses pères,les contes et legende ou les hauts faits des glorieux pharaons qui se sont succedé sur le trône depuis que Ménês a réuni le royaume de la haute- Egipte et celui de la basse -Egypte en un seul empire et a mis la blanche couronne et la couronne avec le signe du cobra,l'uraeus sacré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasec.spaces.live.com/?_c11_BlogPart_BlogPart=blogview&_c
Danaé
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : nord ouest
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Lun 23 Juil - 23:55

Le jugement trop prompt.

En une époque si ancienne que Rê ,tout puissant ,vivait sur terreet rgnait sur l'Egypte,premier de tous les pharaons.

Parvenus a l'age adulte deux freres tomberent amoureux de la même femme.Celle - ci choisi l'ainé et tres vite le cadet fut envieux de son frere.Celui ci chercha moyn de s'attirer malgres tout l'amour de sa dulcinée.Il imagina une feinte et monta un complot contre son frere:
Le lendemain il preta un poignard a son frere qu'il lui vola dans la nuit.Le lendemain il lui redemanda le fameux poignard et devant l'impossibilité de l'ainé de le rendre les deux frere furent en conflit.Pour regler cette discorde ,le plus jeune traina son frere devant le jugement de Rê et soutenat que son frere lui avait "voler" son poignard,puisque ne voulant pas le lui rendre .Celui ci reconnu l'empreind mais se defendit de ne plus le retrouver et s'explica de la sorte sur cette impoossibilité de restituer l'objet du delit.mais l'accusateur retorque:

- Tout puissant Rê;il pretend l'avoir perdu mais je suis convaincu qu'il l'a voler car ,comment est - ce possible de perdre un poignard si grand que sa poignée avoisine la montagne d'El,sa pointe avoisine le bois de Baktan?je souhaite qu'on prive mon frere de la vue et qu'il serve chez moi comme portier.

et Rê repondit favorablement aux recquisition du plaignant.

Le frere cadet ,qui imaginait que la jaune fille tant convoitée se detournerait de son frere et l'accepterait comme époux fut tres deconcerté de la voire prendre tendrement soin de li et furibond d'apprendre que se preparaient les noces de leur union.Il ordonna a ses serviteur d'emporter le portier dans le desert et de l'offrir aux lion en pature.Ceux ci qui l'appreciait tant eurent pitié et lui laisserent la vie sauve .Ils ramenerent comme fausses preuves du delit des osements d'animaux.

Le jeune frere ,persuadé que son ainé avait cessé de vivre ,rechercha en vain la jeune femme,mais sans resumltat.Les deux fiancés s'étallés dans le sud de l'Egypte,ils s'etaient construit une belle maison et y avaient celebrer leur mariage.Bientot leur naquit un fils.L'enfant aimait tres tendrement ses parents surtout son malheureux père et avec sa mere il s'occupait de lui avec devotion.En classe il avait des dons et des predispositions en écriture et en art militaire.

Les années passèrent et il deveint un beau jeune homme,et alors que son pere se reposait il demanda des expliquations a sa mere sur ce qui etait arrivé a son pere.Elle lui narra toute l'histoire ,boulversé et avide de vengeance ,le jeune homme prit la route pour aller voir son oncle félon.Il chemina longtemps et arriva enfin au champs où son oncle fesait garder son troupeau par un jeune patre.Il s'adressa a celi -ci et lui demanda de lui garder son taureau jusqu'a son retour.
Les lunes se suivirent et le jeune homme ne revenait pas,mais le pâre prenait bien soin de la bête.

Un jour ,le jeune frere veint admirer ses troupeaux et demanda au berger de lui tué le si beau taureau.Celui-ci a eu beau lui dire que cettte bete n'etait pas a lui ,rien ne lui faisa changer d'avis.Puis ,quand le jeune homme reveint chercher son bien il appri par le gardien de troupeaux que celle ci avait ete tuée sur ordre du maitre,mais lui proposa de se servir dans les bete restante .Le jeune homme lui retorquait:
- quel autre de ces animeaux pourait reposer ses pattes de devant sur l'ile d'Amon,tandis que sa queue toucherait le lac de Souchets?Et quel autre pourait en un jour ,enjendrer 60 veaux?Aucun de tes taureaux n'est aussi grand que n'etait le mien

- tu te moques!repondit en riant le berger.aucun annimal n'a la taile que tu pretends.

Le fils demanda au pâtre de le conduire auprès de son maître,et de sitot ils se presenterent devant Rê,le tout - puissant ,et lui demanderent son arbitrage.
Rê declara:
- jamais encore je n'ai vu taureau de cette taille!
- Et avais-tu vu ,Souverain seigneur du monde,un poignard de cuivre aussi grand que celui dont mon oncle felon t'as parlé il y a des années?demanda le jeune homme.Rends moi justice ,ô mon grand Rê,car sache que je suis le fils de l'aveugle et que je veux me venger de mon pere.Rends le même jugement que tu as rendu alors;et je t'en prie soit équitable!
L'oncle essaya de demantir que ce fut ce possible que ce jeune soit son neuveu puisque persuadé de la mort de son frere,et declara qiue si ce n'etait pas le cas ,que on pouvait le priver a son tour de la vue et qu'il devienne portier en sa demeure.C'est ce qu'attendait le neuveu qui allat querrir son pere aveugle.Rê le reconnu et fut tout confondu de remords.Il se tourna vers le traitre et ordonna a ses fidelles serviteur qu'ils lui administrent 100 coups de bâton ,qu'ils lui crèvent les yeux et qu'ensuite celui ci devienne portier.

C'est ainsi que le courageux homme vengea son pere.

Beaucoup de gens étaient semblables au mauvais frere,et comme il voyait parmis eux beaucoup de menteurs et de coquins,Rê le tout puissant s'abandonna à un juste couroux et quitta le sejour terrestre pour se refugier dans les cieux qu'il parcourt depuis ce jour,dans sa nef d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasec.spaces.live.com/?_c11_BlogPart_BlogPart=blogview&_c
Danaé
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : nord ouest
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Mar 24 Juil - 1:29

Le naufragé de l'ile des merveilles.


Un jour où les serpents avaient un roi qui parlaient le langage des homes,des chars ployant sous de riches chargement s'arretait devant le palais du grand pharaon.Un inconnu ,vetu comme un marchand se presenta à l'intendant du palais.Il lui explique qu'il aimerait s'entendre avec son maitre et lui apporte des richesses de l'île des merveilles.Car explique t-il ,j'ai vecu une avanture extraodinaire que j'aimerais reveler au pharaon.Mais voila que ce dernier vit ses derniers temps et que la fatigue l'accable tres vite.Donc son portier demande au visiteur de lui raconter ce fameux recit pour decider s'il merite de deranger son maitre.
Voici le resumé du recit du voyageur:

lors d'un longt cour commandé par le grand pharaon pour visiter la valée des Rois,je pris la mer vers le sud du pays,j'avais un fier vaisseau et 120 des meilleurs hommes d'equipage du pays.Nous avons naviguer durant un temps indefinissable quand un ouragan nous entraina vers la haute mernous luttions comme des lions,mais les flots submergea notre vaisseau et tous succomerent au naufrage,j'en sorti vivant par miracle.Puis le ressac m'apporta sur un rivage inconnu.J'etait tant épuisé je restais là ,gisant sous les branches des arbres.Mais la faim et la soif me firent sortir de ma torpeur.L'ile était entourée de toutes patrt d'une mer immense.Puis les fruits etaient abondant et la peiche tres fructueuse,de plus sortant de terre il y avait de grosse pasteques et des de gros cocombre pousaient partout.Mais aucune trace de vie humaine qui pouvait cultiver toutes ces richesses.
Je satisfaisait mmon apetit,puis fit des ofrandes a Rê qui m'avait eppargné la vie.
Tout a coup ,dans un fraccas enorme ,apparu un serpent enorme et monstrueux.Son corps pissant etait recouvert d'écailles dorées,ss yeux étincelants etaient bordés d'écailles bleu,je m'applati au sol n'osant plus bouger.Il se mis a me parler,et me demandat d'ou je venais ainsi que le nom de celui qui m'avait indiqué son ile.C'était le roi des Serpents.j'étais tétanisé,alors le roi des serpent me pris dans sa gueule et delicatement me deposasur le sol d'une grotte.Là il me redemanda ce qui m'avait ammené ici,je lui racconta mon histoire.Le roi des serpents se montra rassurant et hospitalier,il declara son ile "l'ile d'abondance" riche de tous les tresorts du monde.Il lui predit qu'au bout de six lunes,un voilier apparaitra et le remporterais aupres des siens,dans son pays.A son tour le serpent lui raconta sa triste histoire: autrefois il vivait aupres des siens et ses congeneres ,et parmis ses enfants il avait une grande preference pour sa fille ,qui etait tut pour lui.Un jour des cieux est tombé une étoilede feu et ses flames avait consumé tout ses compagnons,il ne retrouva d'eux que descendres.Toi aussi tu surmontra ton chagrin et ta douleur ,rejois toi de retrouver bientot ceux qui te sont chers.Tu peux me croire,tu retrouveras les tiens .
Je remercie le serpent et lui affirme que je narrerais son histoie des que je rentrerais aupres de mon Pharaon.Je mlui promet des onguens,des encens,des trésors.Je mlui promis que je tuerais en sacrifice un taureaux.Mais le serpent refusa les richesses,en effet son ile profuse deja de tous les tresor puisque c'est l'ile de l'abondance.Il m'assura qu'une fois que je serais reparti je ne saurais jamais revenir et que lui et son ile s'enfonceront dans les flots pour retrouver la nation des serpens.Au debut ce fut paradisiaque,je vivais bien .Mais à la longue la solitude vint a me peser.Mes miens me manquais de plus en plus.Alors je gutais de plus en plus l'arrivée d'un bateau.Un jour,un vaisseau vint et je reconnu le visage des matelots ,j'allais prevenir le serpent qui me conduisi a une pieerre qu'il fit s'ouvrir devant nous.Elle enfermait une veritable grotte aux tresors,ses paroies étincelaient d'or ,d'argent et de pierres precieuses;et ses vastes samlles regorgeaient de richesses incroyables.Il me fit cadeau de myrthe ,d'huile odorantes,de bois d'elephant et de fourrures.Il me fit professie que deux mois plus tard je pourais embrasser les miens et que lorsque je mourrerais mes enfants m'enterreront sur ma terre natale.Je fit mes adieux et chargea mes tresors sur le navire.Le bateau parti au large et je fit des signe au serpent jusqu'a ce que les vagues me cache l'ile et qu'elle disparaisse.Nous avons navigué durant deux mois et j'ai pu debarqué avec mes richesses pour aussitot me precipiter dans notre capitale.
-Je t'en prie ,dgne seigneur,conduit moi aupres de notre glorieux pharaon,qu'il vive et demaure vivant à jamais.
- Tu m'as conté ,voyageur une histoire qui rejouira surement notre pharaon,reprit l'intendant du palais.Sis moi et soit assuré que notre souverain te saura tres reconnaissant et genereux.
Pharaon écouta,faciné et en recompense de ses fideles services et des trésors qu'il rapportait ,le souverain donna au navigateur une maison dans le palais et la haute dignité de commandant de la flotte.


Pourquoi s'abandonner au chagrin
Et se laisser gagner par le desespoir
Un homme digne de ce nom
Doit aller de l'avant
D'un coeur ferme et confiant
Croire au bonheur et à l'amour
A un heureux destin pour lui et ses enfants
Pleurs et gemissements
N'ont jamais porté chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasec.spaces.live.com/?_c11_BlogPart_BlogPart=blogview&_c
Shirgen
Prêtre
Prêtre
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 30
Localisation : Nîmes. AUX CHIOTTES MARSEILLE
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Mar 24 Juil - 2:38

bon heu j'ai asp tt lu (trop de texte) mais c'est pas mal^^ Laughing

_________________
Un petit clic sur http://ranconnayre.miniville.fr 1 fois par jour serait sympa^^
Pour up l'industrie http://ranconnayre.miniville.fr/ind

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaé
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : nord ouest
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Mar 24 Juil - 8:40

Ce sera pour tes longues soirées d'hivert peut etre... study bonne lecture a vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasec.spaces.live.com/?_c11_BlogPart_BlogPart=blogview&_c
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Mer 25 Juil - 12:17

moi j ai tout lu c'est tres bien
Revenir en haut Aller en bas
Danaé
mécréant
mécréant
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : nord ouest
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Jeu 26 Juil - 0:09

damben01 a écrit:
moi j ai tout lu c'est tres bien
Merci Damben ,ton message me touche beaucoup.Si tu veux je ferrai d'autres resumé,enfin si personne n'y vois d'inconveniant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lasec.spaces.live.com/?_c11_BlogPart_BlogPart=blogview&_c
Hécate
Grande prêtresse
Grande prêtresse
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 34
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Jeu 26 Juil - 0:43

Danaé a écrit:
damben01 a écrit:
moi j ai tout lu c'est tres bien
Merci Damben ,ton message me touche beaucoup.Si tu veux je ferrai d'autres resumé,enfin si personne n'y vois d'inconveniant....

Non Danaé personne n'y voit d'inconvénients, au contraire! Tu fais des supers résumés et fiches, et je suis bien contente que quelqun comme toi qui s'y connaît autant en mytho égyptienne se soit inscrit sur le forum! Poste autant que tu veux, comme les autres!

_________________
Un petit clik sur ma ville une fois par jour....
http://colleen-city.miniville.fr

C'est qui la reine des cartes??????? Hein????

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythes.forum-2007.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   Jeu 26 Juil - 0:49

j ai l habitude des long post mon blog en est rempli
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légendes et contes Egyptiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légendes et contes Egyptiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes et Légendes d'Angleterre, Berry Pomeroy
» Contes et légendes normands
» Contes et légendes des chevaliers de la Table ronde
» Légendes roumaines
» Lucien Gourrong, collectage de mémoire, contes, légendes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythes :: Le Nil :: Mythes-
Sauter vers: